4 trucs pour les premières vacances en couple

Quelques mois de relation et vous voilà littéralement dans le ciel, à vous envoler pour vos premières vacances à deux. On programme souvent les vacances à deux avant le premier appart. Ce qui implique que ce sera sûrement la première fois que l’on passera 24h sur 24 ensemble pendant aussi longtemps. Quatre trucs à éviter pour passer un séjour idyllique.

Les remarques inutiles
Commenter à haute voix chacune de ses découvertes est très tentant, alors qu’on va être tous deux immergés dans le quotidien de l’autre non-stop. Il adore le lait, à la piscine il fait des bombes, et quand il mange, c’est bruyant. A la longue, ce genre de remarques tout à fait inutile devient agaçant. Donc on les garde pour soi.

La mollesse
Faire des compromis, ce n’est pas faire des concessions, c’est-à-dire qu’on ne cède pas à tout ! Le compromis est un arrangement. Et qui dit arrangement, dit exprimer son point de vue et satisfaire les deux partis. Alors hors de question de se taire en pensant que c’est la meilleure solution pour des vacances de rêve. L’homme appréciera que l’on ait notre point de vue, nos envies et qu’on les partage. Il appréciera également qu’on en discute. En vacances, il faut se bouger, décider, proposer !

Les refus catégoriques
Il veut la mer, on veut la montagne, il veut déjeuner à l’espagnole et on veut se coucher à l’heure des poules, il veut visiter des musées, on veut se vider le crâne sur un drap de plage ? Il va donc falloir faire des compromis et pas seulement pour rentabiliser 1000 euros de séjour en évitant la dispute. Non, il va falloir faire des compromis parce que les compromis sont la clé de la vie à deux.

Les conclusions hâtives
Balancer ça au deuxième petit-déjeuner, parce que bon, on est en train de réaliser que l’homme a de drôles d’habitudes incompatibles aux nôtres, voilà de quoi jeter un sacré froid et plier bagages en dix secondes trente. Alors on se retient : d’abord de le dire, mais aussi de le penser. Ne pas être d’accord sur tout et se rendre compte dans un cadre pourtant magique que l’homme soi-disant parfait a des défauts qui nous brûlent plus qu’un coup de soleil, ça fait partie du jeu et n’implique aucune conclusion négative.On doit se laisser du temps. Peut-être qu’on n’a pas choisi le bon endroit et le bon moment, et que cela n’a rien à voir avec nous deux.

Suivez les conseils de relation sur ClickDate.